Objectif : devenir professeur de yoga

Le yoga est entré dans ma vie et BOOM ! Il n’y a plus de retour en arrière possible. Alors quand on ne peut plus faire machine arrière, il faut prendre le taureau par les cornes et foncer !
Pour moi foncer signifie faire découvrir le yoga à d’autres de la meilleure des façons possibles. Et quel meilleur moyen que de devenir professeur ?

Genèse de ma passion pour l’enseignement

Depuis toute jeune j’ai toujours voulu enseigner… sans jamais savoir ce que je voulais enseigner. Apporter mes connaissances aux autres, aider de jeunes padawans dans leur apprentissage, faire preuve de pédagogie… pour moi c’était un jeu ! A tel point que je passais des heures à m’amuser à la maîtresse devant le miroir. Mon meilleur rôle : m’imaginer être à l’écoute d’un élève en difficulté.

Au cours de mes expériences professionnelles diverses et variés, j’ai toujours été la première à me porter volontaire pour former les petits nouveaux. J’adorais les guider dans la découverte de leur nouveaux postes, leur donner des conseils et leur faire découvrir leur nouvel environnement. Aujourd’hui encore, les stagiaires sont pour moi une puissante source de motivation. Je touche du bois, mais jusqu’à présent je n’ai jamais été découragée par une « j’ai pas compris ».

Mais malheureusement je faisais partie de ces personnes qui n’ont pas de vocation

et qui sont malmenées par le système éducatif. Ooops !

J’ai toujours eu envie d’un métier que je ferais réellement avec passion. C’est un peu le rêve de la majeure partie d’entre nous, non ? Donc j’attendais patiemment que ma vocation me tombe dessus VLA !

Et puis un jour, j’ai découvert le yoga

Et là je me suis dit que j’aurais bien aimé l’avoir découvert plus tôt !

Sans vraiment en prendre conscience, je me suis mise me renseigner autant que j’ai pu sur le sujet à la manière d’un zombie assoiffé de savoir. Les blogs, les sites, les livres, les journaux, les reportages… tout y passait dans une fièvre incontrôlable.

Et donc, j’ai presque logiquement décidé : je veux devenir professeur de yoga !
Cette idée semblait répondre à mes deux objectifs professionnels, à savoir : exercer avec passion et être son propre patron.

Ha ha ha ha… hum hum hrr

Bien entendu j’ai très vite maîtrisé tous les tenants et les aboutissants du parcours pour devenir professeur de yoga. Car oui il s’agit bien d’un parcours. On ne devient pas professeur de yoga du jour au lendemain en suivant une formation à 10 000 €* et en bachotant des bouquins (quoiqu’il faut quand même pas mal bouquiner).

*Mon traumatisme d’école de commerce, je vous reparlerai.

Pourquoi devenir professeur de yoga ?

Je suis totalement habitée par le yoga depuis que je l’ai découvert. Je me lève yoga, je mange yoga, je lis yoga, je vis yoga, je dors yoga. Je m’émerveille tous les jours de ce que le yoga m’apporte et je n’ai qu’une seule envie : apporter cette découverte aux autres.

On a parfois l’impression que le yoga est une pratique très personnelle, voir égocentrique car il s’agit en fait de la recherche du bien-être intérieur et physique. Mais le yoga c’est aussi l’art d’apporter ce bien-être aux autres et je ne peux pas imaginer garder ce que j’ai découvert pour moi.

Bon alors, comment on devient professeur de yoga ?

Le yoga n’est pas un sport, ou du moins ce n’est pas qu’une pratique physique. Il s’agit d’une réelle façon de vivre.

Pour moi pour devenir professeur, il faut déjà avoir adopté le yoga dans sa vie.

Puis il faut suivre une formation. Je reviendrai plus tard sur le contenu d’une formation de yoga. Le choix des formations est vaste et il faut d’abord être sûr au fond de soi, de que l’on recherche et des objectifs que l’on souhaite atteindre. Pour ma part, je veux acquérir le maximum de connaissances autant sur le plan physique (c’est-à-dire anatomie etc.) que sur le plan spirituel car pour moi ce sont les qualités de base d’un bon professeur. Après vient la pédagogie et la personnalité, mais ça, c’est un autre problème.

Quel genre de professeur je serai ?

Ça malheureusement, je ne le sais pas encore.
Pour le moment mon mari a juste peur que je me mette à porter des sarouels et à m’attacher la tête avec des foulards de couleurs chaudes.

Je m’imagine être un professeur de yoga cool, attentif, attentionnée, à l’écoute de chaque élève de manière individualisé. Je pense avoir une vision plutôt moderne du yoga. Je ne cherche pas à devenir un gourou qui commandera comment vivre, comment manger, comment se comporter avec les autres… Je veux que le yoga que j’enseignerai soit à porter de tous sans aucune distinction.

Et maintenant ?

Plusieurs contraintes évidentes et moins évidentes se sont révélées à moi :

  • nous vivons dans un monde capitaliste
  • je suis femme et mère de famille
  • je dois manger pour vivre

pas nécessairement dans cette ordre.

Vous constaterez que je suis une grande adepte des listes,
cela fait partie de mon hygiène de vie.

J’ai donc élaboré donc mon petit plan idéal pour atteindre mon objectif :

  • pratiquer au moins 2 fois par semaine : ok
  • lire au moins un bouquin de yoga par mois : hum presque ok
  • rencontrer des personnes qui partage ma passion : hum pas très ok
  • commencer une formation de professeur de yoga : pas encore ok
  • suivre au moins un stage de yoga intensif tous les 2 mois : just L-O-L

Pour le moment j’ai juste envie de dire lol, mdr, ptdr, le monde des bisounours… Réalité quand tu nous tiens…
Je vous laisse imaginer la suite, mais ne vous inquiétez pas, je vous ferai régulièrement des points sur l’avancement de mon objectif.

Pour le moment j’en suis encore à mon choix de formation.

Mais j’ai déjà l’essentiel : je sais ce que je veux.
Et c’est une énorme chance ! N’est-ce pas ?

Je m’en retourne à mes rêveries enchanteresses.


My goal : become a yoga teacher

Since I was young I always wanted to teach … without knowing what I wanted to teach. I always wanted to bring my knowledge to others in the most educational way and help people learning. I remember spending hours playing teacher in front of the mirror in my child’s room. I imagined myself helping a student in need and so and so. In hindsight, I wonder if this game was not a bit narcissistic, standing in front of an audience etcetera … uumm I’ll have to meditate about that.
In the various jobs I’ve held (even the most despicable ones, and I had some), I’ve always loved to guide the newbies and give them as much explanation as I could. Maybe I was a bit boring?

But unfortunately I was one of those people who have no vocation

and who are totally ignored by the educational system. Oops!

I wanted a job that I actually do with passion. Just the big dream of most of us, right? I patiently waited for my vocation to fall on me BANG !, laughing sarcastically in my heart.

And then one day I discovered yoga…

And I told myself that I would have liked to have discovered it earlier!

Without really realizing it, I began to read as much as I could about yoga. As if I had an unquenched thirst for knowledge about yoga. I started reading lots of blogs and websites, borrowing books, buying newspapers … all in an uncontrollable fever.

So, I logically decided: I want to become a yoga teacher!
This idea seemed to meet my two professional goals, namely: work with passion and be my own boss.

HA HA HA! hum hum hrr

I then started to inform myself as much as I could about the journey to become a yoga teacher, because yes, it is indeed a journey. You do not become a yoga teacher overnight through a training of € 10,000 * and craming books (though you do must read a lot of books).

* My business school trauma, I’ll tell about that again.

But many obvious and less obvious constraints are then revealed to me:
– We live in a capitalist world
– I am a wife and mother
– I have to eat to live
not necessarily in that order.

You’ll find that I am a big fan of lists,
It’s part of my lifestyle.

I have therefore developed a perfect little plan to achieve my new goal:
– Practice at least 2 times a week : ok
– Read at least one yoga book per month : umm not so ok
– Meet people who share my passion : umm not so ok
– Start a Yoga Teacher Training : not ok… yet
– Take at least one intensive yoga training every 2 months : umm L-O-L

For now I just want to say lol, lmfao…
Reality when you hold us … I let you imagine the rest, but don’t worry, I will regularly let you know about the progresses of my goal.

At the moment I’m still thinking about my training choice.

Why become a yoga teacher?

I am totally inhabited by yoga since I found out about it. I get up yoga, I eat yoga, I read yoga, I watch yoga, I sleep yoga. I’m thrilled every day by what yoga has brought to me and I have only one desire: bring this discovery to others.

Sometimes we get the impression that yoga is a very personal practice, almost egocentric because it is actually looking for the inside and physical well-being. But yoga is also the art of bringing well-being to others and I cannot imagine keeping what I discovered for myself.

How do you become a yoga teacher?

Yoga is not a sport, or at least it’s not only a physical practice. This is a real way of life. I think before making the choice of becoming a yoga teacher you have to adopt yoga in your life first.

Then there is the training. I will tell later about the contents of a yoga teacher training. The choice of teacher trainings is large and you must be sure deep inside you about what objectives you want to achieve first. For my part, I want to acquire as much knowledge as I can about the physical point (that is to say anatomy etc.) and the spiritual point because for me these are the basic qualities of a good teacher. After there are pedagogy and personality, but that is another problem.

What kind of teacher will I be ?

That unfortunately I don’t know yet.
For now my husband is just scared that I started to wear harem pants and tie my head with scarves of warm colors.

I imagine myself being a cool yoga teacher, a listener for my students, attentive to their need and intention. I think I have a fairly modern vision of yoga. I’m not looking to become a guru who will command them how to live, how to eat, how to behave with others … I want the yoga I teach be accessible to all without distinction.

I am at the beginning of my journey and it’s a loooong one.

I go back to my enchanting dreams.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *