The only black girl in my yoga class

*la seule femme noire de mon cours de yoga

J’aime penser que le yoga efface toutes les différences et que le chemin vers le soi épanoui mène nécessairement vers l’acceptation des autres. Mais parfois, la vie vous ramène brutalement au-devant de la réalité.

Je ne suis pas friande de posts communautaires et vous n’en verrez pas souvent sur mon blog, mais j’ai trouvé cette petite vidéo particulièrement marrante.

« I’m the only black girl in my yoga class, in my yoga class, in my yoga class »

Parfois avec un peu d’humour tout passe mieux.

Personnellement je ne me suis jamais sentie mal à l’aise dans un cours de yoga où je suis (souvent c’est vrai) la seule femme de couleur. Je ne dirai pas que je m’en fous, mais je n’y fais tout simplement pas attention, d’ailleurs je me rends compte à l’instant que je ne me suis même jamais posé la question. Est-ce de la naïveté ou du « je m’en bat les pâquerettes » ? Disons alors un mélange des deux.

Après le yoga vient d’Inde non ?


 

I like to think that yoga erases all differences and that the path to self blossomed necessarily leads to the acceptance of others. But sometimes, life suddenly takes you back in front of reality.

I’m not fond of community posts and you won’t see it often on my blog, but I found this little video particularly funny.

Sometimes a little humor helps.

Personally I’ve never felt uncomfortable in a yoga class where I am (very often) the only black woman. I won’t say I don’t care, but I just don’t pay attention to it, in fact I realize at the moment that I never even asked myself this question. Is this naiveté or just « I don’t give a fuck »? So let’s say a mixture of both.

Yoga comes from India after all.

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *